90 / 91 / 92 / 94 / 95 / 96 / 97 / 98 / 03 / 04 / 05 / 06 / 07 / 08 / 09 / 10 / 11 / 12 / 13 / 14 /15

05/12/03

Andernos les bains - Sète

Samedi 90km

Après une nuit dans le train , il est 9h02 . je débarque à la gare de Facture (bassin d'arcachon) avec mes 26 kg de matos .... Les transports en commun ne sont pas très performants : le bus est à 11h45...... je décide de faire du stop. j'arrive enfin à Andernos les bains mais il me reste encore 3,5km pour rejoindre le rond point Miami où se trouve la zone artisanale . un vrai plaisir de marcher sous le soleil . une aprés-midi avec Marc pour préparer le vélo. je me demande encore comment toutes affaires sont rentrées dans les saccoches .... enfin c'est le départ, il est 16h30. Au bout du 20km , j'ai soudain un éclair qui me passe dans la tête : j'ai oublié ma pompe .....arrêt à auchan Biganos pour remédier à cet oubli .La nuit tombe assez rapidement , mais je continue de rouler : sous la lune , au milieu des pins : vraiment trop sympa . je m'arrête peu après St Symphorien , il est 21h30 . Je m'écroule de sommeil après cette journée bien chargé .

Dimanche 130km

Un peu froid , le matin quand même . Je pédale sous le soleil jusqu'à Bazas , j'emprunte une piste cyclable sur laquelle j'aurai droit à divers passages d'animaux (sangliers , biches ) Après j'entre dans un brouillard à couper au couteau . Aujourd'hui je n'aurais pas profité du paysage . Je vole sur les platanes des réflecteurs pour en parer mon vélo: histoire de mieux signaler ma préscence . J'ai du mal à trouver les bons réglages pour la distance du pédalier .La traversée d'Agen se fait sans trop de problème . Je me pose vers 19h30 à Lamagistère sur le terrain de foot du village . Ma vitesse moyenne tourne autour des 20km/h .

Lundi 120km

J'ai mal aux genoux , le froid ne m'aide pas.Malgré un petit massage , il leur faudra au moins 40 mn pour se chauffer . Je passe près de la centrale nucléaire de Golfech . Je traverse le joli village d'Auvillar . Le ciel se dégage mais le vent se lève . Ce maudit vent qui m'en fera baver toute la journée . sur le plat je roule entre 15 et 20km/h . Ma vitesse moyenne de la journée est de moins de 15km/h . . Je pense avoir trouver le bon réglage de la distance du pédalier . Je rentre à Toulouse par la RN20 . Surtout à ne pas faire : 20km de camions sauvages au milieu de zones industrielles . Je me fais une grosse frayeur toutes les 3mn . J'ai en peu de mal à sortir de cette ville , la plupart des toulousains m'envoient sur l'autoroute ..... c'est vrai que je roule camping-car ... jusqu'au moment où un cycliste m'envoie sur la gare d'où je peux prendre la piste cyclable du canal du midi : ouf . Il fait nuit mais je suis tellement heureux d'avoir semer ces maudits camions que je continue à rouler surtout que le site est vraiment beau.. Je dors au bord du canal.

Mardi 100km

Toujours mal aux genoux . Le vent s'est renforcé : ma vitesse se situe entre 10 et 13 km/h , avec des pointes de vitesse à 20km dans les descentes ....Sans parler du mal de tête.Mon moral est plutôt à la baisse .Ce vent me fatigue physiquement et nerveusement .Un peu avant Castelnaudary(ou la légion a tout acheté même les chateaux du coin ), je me retrouve sur la RN113 . L'occasion de me faire encore pas mal de frayeurs .... jusqu'à Carcassonne où je suis impressionné par la cité .Je quitte enfin la grande circulation pour me retrouver sur une route plus tranquille qui suis le canal du midi .Le vent tombe un peu : mon moral remonte surtout que je sais que je vois la mer demain . Je pédale encore tard dans la nuit et je me pose dans un champs de vigne . J'apprends que la région de Arles est sous les eaux . Je serais peut-être obligé de prendre le train à Sète . De toute façon , je le prenais à Arles , car je ne voulais pas me retrouver dans le noeud routier de Marseille-Aix en provence : j'en ai marre des camions .

Mercredi 140km

Aujourd'hui pas de vent . je vais plus vite en montée qu'hier dans les descentes ...hi hi hi .J'arrive à Béziers où je fais une pose casse-croute sur le site des 9 écluses du canal du midi .Soleil , chaleur et beauté du site : tout pour plaire .Après ça se gâte , direction Agde : RN avec encore des camions . J'arrive à Marseillan à l'embouchure du canal : vraiment magnifique . J'apprends que la route du bord de mer pour Sète est fermée .Ce qui m'oblige à faire le tour de l'étang et me retrouver de nouveau sur un RN avec mes démons habituels ....et en plus 25km de plus à parcourir .Vers Sète , je quitte la RN qui va droit sur la ville pour emprunter la D2 qui passe par Balaruc ... mais qui passe aussi par la zone industrielle de Sète : j'en ai marre, je suis abonné ou quoi ...... camions , paysages dégueulasses , enfin la totale ..... je prends des renseignements sur l'états des routes : on me dit que l'autoroute et le RN sont coupés ce qui renforce le traffic sur les autres routes ...je réflechis en allant sur Frontignan , et en roulant encore au milieu des camions et maintenant au milieu de raffineries de pétrole et autres . Je passe près de ports ou l'on remplis des pétroliers.....je craque : demi-tour direction la gare, je rentre et demain je me ferais l'estérel : sans camion et sans raffinerie.....je prends le train à 17h31 et suis à Nice à 23h .

Je n' ai parcouru que 600km sur les 950km à faire au total . Mais je sais qu'il faut éviter les grandes villes et axes routiers à tout prix sinon le plaisir est remplacé par le dégoût et la peur .

05/11/03

Journée d'essai chez Marc ( http://www.optima-cycles.com/index2.html ) à Andernos les bains . Quoi de mieux pour le moral que : du soleil , des bons copains et du fun et le tout dans une région vraiment magnifique.

Une journée mémorable comme on voudrait en avoir plus souvent apres laquelle on est convaincu que rouler en cycle couché (bent) est vraiment génial..

03/10/03

Tentative de descente dans l'aven Abel , mais après une rude séance d'habillage et de la descente du premier ressaut .Je m'aperçois que j'ai oublié mon descendeur : colère .........

18/09/03

Jeudi soir montée sur Barcelonnette . Pour le fun , les dernières cascades de la blache mais de nuit ... Surtout la dernière , quelle ambiance surtout que le débit avait augmenté depuis notre dernier passage .... A faire absolument ....

le lendemain : le ravin des enfers . nous nous sommes perdus et ainsi commencés le canyon de tout en haut . Ce qui nous à rallonger l' horaire de plus de 2h. Pour information , il faut descendre par le premier vallon que l'on traverse après les granges de Roche-Juan . Cédrick joue les équilibristes et tente une désescalade qui s' avère être une mauvaise idée surtout que nous ne sommes pas encore habillés ,résultat : le cul bien râpé .....Le froid est au rendez-vous et nous rappelle que l'été est bien fini : le givre partout, nous entoure....ce qui a rendu la séance d'habillage très inconfortable . ATTENTION : Le canyon subit des crues terribles et les amarrages en souffrent : nombreux spits arrachés, amarrages complets arrachés , plaquettes tordues, etc : Trousse à spits : INDISPENSABLE . Nous avons été très déçus, par le canyon qui soit disant est le bijou de l'Ubaye ...Le retour à pied jusqu'au départ du canyon se transforme en ballade en voiture grâce aux gens du coin qui sont vraiment très sympas .

13/09/03

Montée au marguareïs avec Bernard , pour aller dans l'aven de l'ail :-600. Petite séance de désobtruction avec Jo,Pascal et bélingot .J'avais amené de quoi manger chaud : c'est vraiment trop bien ..... en ce qui concerne la première, ce fut assez décevant ... on ne gagne pas à tous les coups ...Le pendule au-dessus du P145 pour atteindre la lucarne du bout du monde est quand même un grand moment surtout si vous avez un camarade bien attentionné qui balance des blocs dans le puit, histoire de vous faire prendre conscience de la profondeur du puit : merci bernard....La sortie du trou vers 3h30 du matin, avec la pluie, la grêle et beaucoup de vent et surtout un brouillard terrible .... Michel m'avais assuré bien connaître le chemin de retour ... mais nous nous sommes perdus quand même . Le coin étant dangereux, nous avons préféré attendre le levée du jour sous notre couverture de survie: ce ne fut pas une grande partie de plaisir . La seule chose qui me remontait le moral, c' est que Jo et les autres devaient bien rire en ne nous voyant pas arriver .... Comme prévu, au petit jour : retour au refuge ....

04/09/03

Le canyon de la Bolène avec jean-pierre , cédrick , sébastien et vincent . Il est vraiment superflu de monter avec deux voitures , vu la courte distance qu'il y a entre le parking aval et amont .

01/09/03

Aven de l'air chaud à st Vallier avec mon fidèle compagnon : Cédrick . Nous avons mis à peu près 6h pour équiper et déséquiper . La rivière est au plus bas : pas étonnant vu les conditions de sécheresse . Par rapport à la fiche d' équipement du guide : spéleo dans les préalpes grassoises , nous nous sommes retrouvés avec deux petites cordes en plus . apparemment nous avons dû descendre deux ressauts en escalade .C' est une classique du département qui vaut vraiment le coup . Le parcours dans la rivière est vraiment sympa et il est rare de trouver ce genre de volume dans le coin ...

28/08/03

Pour les noctambules : une petite Maglia . Pas de problème , marche de nuit à la lumière des étoiles : tout simplement fabuleux . Dans la grotte , l'ambiance est au rendez-vous .... l'eau n'est pas très chaude , surtout que j'ai eu la bonne idée de mettre que mon shorty .... Notre première séance photos de nuit dans un canyon , et un test pour notre bidon étanche maison pour l' appareil photo . Au retour , rencontre avec un blaireau : habitant le coin .... Retour à Nice vers 2h du matin .

21/03/03

Arrivée à champs contiers (barcelonette) vers 19h , les orages sont encore au rendez-vous ... montée en haut du Sauze en 1h15 : à 8h nous sommes dans le canyon . De l' eau : ça nous change un peu ...A partir de la C35 super ambiance bien arrosée et verticale .Une superbe C55 avec un relais : vraiment sympa . Une petite pause et on enchaîne la Blache . A faire absolument pour la beauté du site et surtout les 3 dernières cascades qui sont très belles . Une via-ferrata permet de remontée au chemin qui longe la blache et ensuite le sauze pour revenir au départ du canyon .

06/08/03

Villars les colmars , le mardi soir pour faire le vallon de Maraval .Arrivée de nuit et pris dans la tourmente : orage apocalyptique , éclairs et pluie torrentielle, même dans la voiture: les bienfaits des toits ouvrants ....impossible de repérer le canyon ... Un super garage , nous permet de passer une nuit bien au sec .

Départ le mercredi matin de chasse à 5h45 . 1h30 pour arrivée à la cabane de Maraval .La pluie de la veille a rendu l' eau d' une couleur café au lait ...La descente est vraiment très sympa et les amarrages sont correctes (prévoir quelques sangles ou anneaux de cordes). Ce site vaut bien la marche pour y accéder .

En arrivant à la voiture vers 11h , il est trop tôt pour rentrer . Nous décidons d'enchainer : la deuxième partie du vallon du Rest .Faire la montée à 6h du matin avec le matériel c' est une chose mais faire pareil à 11h :ou la la ! je crois que l' on a perdu au moins 2litres de sueur chacun ... La C60 est vraiment superbe dommage que nous ne puissions plus faire de photos . les premières gouttes de pluie font leur apparition .

18/07/03

Descente de nuit du canyon de la bollène . les sauts de nuits, lumière éteinte : sensations garanties .les deux vieilles étant absentes, nous étions que deux .2h30 pour faire la descente et la navette à pieds , ça va : on est pas encore trop vieux ......

05/0703

Horaire sauvage pour la clue d'amen , départ de valbonne 5h15. Que ce qu'il ne faut pas faire pour être sur d'éviter les orages . Belle descente , rien à dire , sauf que faire la marche d'approche à 7h du matin : c'est vraiment cool .....retour sans histoire pour les uns et ronchonages pour les autres .

au retour , personne n'a voulu sauté à l'élastique du pont de la marié ....tu m'étonnes ......

28/06/03

Descente du canyon de St Colomban , oups! il fallait pas le dire : y paraît que c'est interdit ...............un beau canyon avec de l'eau bien verte comme dans les pubs, seul petit bémol un peu trop de marche entre les parties encaissées . Cedrick et moi étions en shorty : on a pas eu très chaud .

14/06/03

Stage de catamaran à Marseillan aves les Glénans . une semaine bien ventée comme je les aime . Quelques bons dessalages et un dématage , et du spi par 20nds de vent : ça décoiffe ....Bref un bon séjour avec des gens sympas .

21/05/03

le rassemblement des spéléos du CAF . à la dent de Croll . La météo est avec nous : un super soleil . La traversée Glaz-Guiers mort est bien sympa et nous a pernis de rencontrer des Marseillais bien sympathiques . Le lendemain Glaz-Chevalier avec un magnifique puit de plus de 50m et des volumes énormes sur la fin .C'est toujours marrant et agréable d'entrée d'un coté de la montagne et de ressortir de l'autre....

colonne de glace dans chevalier guiers-mort vire au-dessusdu puit Isabelle

15/05/03

Un petit tour dans l'imberguet, dommage pas beaucoup d'eau et plus du tout sur la fin . enfin après le boulot, un petit canyon, ça le fait toujours .Ayons une petit pensée pour les parisiens qui après le boulot se tapent les embouteillages.

14/05/03

La baume des Caranques avec Marie . Nous rejoignons Patick qui vient une fois de plus faire des photos .Apparement Marie n'aime pas ramper dans l'eau , elle préfere les grands volumes .....

18/03/03

Les baragnes , petit -120 de St Cézaire , avec les menbres du martel .Je déséquipe seul , bien sympa .

15/02/03

L'air chaud à St Vallier . Belle rivière souterraine . J'avais souvenir de quelques étroitures mais après un bon régime , elles ont disparu...........Patrick fait des photos de la grande salle , pendant que les autres vont se baigner dans la rivière .

90 / 91 / 92 / 94 / 95 / 96 / 97 / 98 / 03 / 04 / 05 / 06 / 07 / 08 / 09 / 10 / 11 / 12 / 13 / 14 /15