90 / 91 / 92 / 94 / 95 / 96 / 97 / 98 / 03 / 04 / 05 / 06 / 07 / 08 / 09 / 10 / 11 / 12 / 13 / 14 /15

 

 

26 au 31/12/2015

Camp spéléo de noël avec L' AFEGC, dans le Larzac.

Compte rendu de Frédéric Lété :

dimanche 27 : Ouragan (-174 m). J’équipe la vire montante au dessus du lac terminal et on va ensuite jusqu’à la galerie des Coquillages. La cavité est laissée équipée pour une autre équipe le lendemain. TPST : 8 h 30.

lundi 28 : Bateau (-121 m). Jusqu’au fond. Cavité facile. TPST : 4 h 30
Une autre équipe va à Ouragan, poursuit l’exploration un peu plus loin que nous et déséquipe la cavité (TPST : 15 h !!!)

mardi 29 : Sot de Merle (-232 m). Jusqu’au fond. Très beau lac avec une eau transparente. MC au dessus du lac non nécessaire. Etroite conduite forcée rectiligne débouchant dans la salle du siphon amont. Sot de Merle est une cavité un peu difficile à équiper : quelques têtes de puits étroites, puits étroits sous-équipés dans la partie basse. Il faut beaucoup d’AN. TPST : 7 h 40.

mercredi 30 : Traversée Bises 1 / Bises 2 (-150 m) en équipes croisées. Les 2 entrées sont très différentes. Bises 1 : puits étroits, cheminement non évident dans le puits diaclase de 30 m. Bises 2 : puits de gros volumes qui s’enchaînent. Entre les 2 : une rivière au parcours facile et agréable avec seulement un passage sous un chaos de blocs près de Bises 1.
Je fais partie de l’équipe qui descend par Bises 1. La préparation des kits s’est faite à la seule vue d’une coupe indiquant des hauteurs de puits. Malheureusement, cette coupe n’est en fait qu’un croquis d’exploration assez imprécis. On peut même dire que nos explorateurs n’avaient pas le compas dans l’œil. Ainsi les 2 P20 du bas font peut-être 25 m pour le 1er et 12 m au maximum pour le second. Résultat : on est très juste en corde dans le dernier puits. Pierre à l’équipement dans la partie basse fait des merveilles : corde tendue entre les amarrages, cabestans sur les mousquetons, chaque centimètre compte. C’est ric et rac pour arriver en bas.
Les longueurs de cordes nécessaires sont de bas en haut :
P23 : C40
P29 + R4 : C45
P30 : C60
P20 : C30
R8 + P 20 : C40
Prendre beaucoup d’AN.
TPST : 7 h 10 (12 h pour l’autre équipe croisée)


12/12/2015

Course orientation

Parcours


06/12/2015

Initiation spéléo à la grotte de Pâques.

Agnes, Amandine, Magali, Johan, Chris


18/11/2015

Déséquipement du Calernaum en solo : 3h15


10 au 14/11/2015

Canyons glaciaires en Suisse :


24 au 30/10/2015

Stage spéléo M0 à la Pierre St Martin.

Les 3 premiers jours sont consacrés à l'optimisation de l'équipement en technique légére sur les cavités suivantes :

Le quatriéme jour est occupé par une bonne journée technique en falaise dédié aux différentes techniques de secours d'équipier.

Le jour suivant, nous faisons la petite traversée de la pierre : Tête sauvage - La Verna que nous réalisons sans souci, en 13 heures à 9 personnes.

Le dernier jour est consacré au lavage du matériel.


13 au 14 /10/2015

Rassemblement canyon à la Grave : descente des canyons :


20/09/2015

Course d'orientation à Gréolières les neiges


19/09/2015

Descente avec Johan au fond de l'aven Abel pour jeter un coup d'oeil sur le chantier !!!


29/08/2015

Ascension du mont pelat


22 au 25/08/2015

Canyon dans le Tessin


8/08/2015

Spéléo dans le massif du Marguareïs

Nous avons visité l'abisso Belushi. Sans topographie et indication, nous avons erré dans le fond du trou sans trouver la jonction avec le Capa. De retour au refuge italien, nous apprenons que nous nous sommes arrêtés à 50m des grosses galeries qui permettent de faire la jonction réaliser la veille.

Cappà - Straldi - Denver - Belushi : le système dispose de 5 entrées de plus de 24 / 25 km de développement et un dénivelé de -780m

tpst : 10 heures


25/07/2015

Descente du vallon d'Amen


21/06 au 15/07/2015

2 jours à Venise

1160 km en vélo

1 jour au lac de Garde


09/06/2015

Co tour Sophia Antipolis


07/06/2015

La ruée des fadas


02/06/2015

Co tour Sophia Antipolis


30/05/2015

Avec le club Martel : Traversée Moustiques-Nelrac pour déséquiper une partie des cordes du congrés FFS. Lavage du matériel


26/05/2015

Co tour Sophia Antipolis


Séjour canyon sur l'île de Madère

01/05

Nous partons de l'aéroport de Nice vers 6h du matin. Quelques heures plus tard, nous sommes bloqués à l'aéroport de Lisbonne par la grève du personnel de TAP. Après avoir été de guichet en guichet, nous réussissons à obtenir un vol pour Madère vers midi. Nous attérrissons à Funchal en début d'après midi. Nous partons pour Porto Moniz après avoir loué notre voiture. Dans l'après-midi, nous apprenons que le reste de l'équipe est bloquée à Nice car tous les vols sont annulés. Seul Sébastien venant de Lyon finira par nous rejoindre. L'équipe de 8, se reduit à 4 : juste ce qu'il faut pour faire du canyon.

02/05

Ce matin, notre premier canyon : Ribiera Funda. Nous le parcourons en 2h. Nous rencontrons des locaux qui nous donnent quelques conseils sur les accés des canyons et sur la solution pour faire les navettes avec une voiture : le taxi. Nous passons le reste de la journée à jouer les touristes et à regler les petits problèmes consécutifs à la réduction de l'équipe et à réserver notre taxi.

03/05

Le canyon de Seixal, facile à trouver car à 400 mètres de la route (portail vert) Le debut est à sec, dommage. Nous parcourons le canyon sans embuche.

04/05

L'équipe est un peu fatiguée de la veille. Nous partons Johan et moi pour descendre Jungle Rain. La météo est mauvaise et sur le plateau la visibilité n'excede pas 30m. Nous bartassons un petit moment avant de trouver le canyon (ainsi que les traces de passage de l'équipe à boustourou) Nous ne faisons que la partie supérieure qui comporte une belle C105 avec un beau relais acrobatique. Retour par la levada et un chemin très raide "sans fin"

05/05

Le canyon d'Hortela. Il nous faudra 10heures pour l'integral. Quelques petits ennuis sans gravité, nous font perdre un peu de temps.

06/05

Le canyon d'Agua Negra. Nous ne faisons que la partie avale (l'équipe est un peu fatiguée de la veille) Le chemin d'accés est aussi celui d'une randonné très appréciée des touristes : beaucoup de monde..... joli petit canyon pour passer une après-midi sympa mais la marche retour l'est beaucoup moins (sympa)

07/05

Randonnée au pico ruivo puis visite des tubes de laves.

08/05

Le canyon de Passo. Nous montons la piste avec la voiture, ce qui nous vaudra de fusiller un pneu. Nous attendons dans le froid que johan redescende la voiture et nous rejoigne. Le vallon est facile à trouver, nous descendons sans encombre et sans soleil. L'eau est aussi très froide.

09/05

Journée rangement et départ. Nous rendons les clés de la maison et partons sur Funchal. Nous allons à Monte exactement, pour faire du "traineau" : marrant mais la marche retour sous le soleil a raison de notre motivation. Après un bon resto, nous desposons Seb à l'aéroport avant de continuer vers la Ponta de sao lourenço, pour notre dernière randonnée sur Madère. Nous nous posons à l'aéroport vers 18h, pour y passer la nuit.

10/05/

Il est 3h du matin et notre vol est annulé. La compagnie, nous propose de partir demain vers 9h30 : pas le choix. Heureusement, tout est pris en charge : taxi , hotel et repas.

11/05

Retour à l'aéroport. Décollage à 9h30 pour Lisbonne, puis Genéve et enfin Nice vers 18h40

 


10/01/2015

spéléo sur le plateau de calern


Aujourd'hui, avec laurent du martel, nous avons décidé de descendre le puits à gore du fond des baoudillouns mais en passant par le nrelac. Une battue au gros gibier est en cours : nous nous changeons dans une zone sure que nous conseille un chasseur. Nous avertissons ces hommes armés que nous prénétrons dans le périmetre que pour quelques minutes avant de disparaitre dans les entrailles de la terre. Nous arrivons rapidement sur notre objectif. Je prépare le perfo et nettoie les premiers spits avec le taraud que j'ai fabriqué cette semaine. Je plante un spit à -2 pour doubler l'amarrage et avoir une tête de puis irréprochable.Vers -30 , je me rapproche de la paroi et aussi de l'eau. Je pendule pour m'éloigner de l'humidité et plante un spit. A - 40 , en pendulant légérement, je trouve le spit en place. Je finis par atteindre un large palier. Je ne perds pas de temps à chercher les spits. je pose un amarrage naturel au niveau de palier et continue ma descente. Je pose un autre spit à -65 avant de continuer vers le fond du puits. La remontée se fait sans encombre. Sur le parking , nous croisons Marcel Giraud et Amico Pavel.
tpst : 5h
équipement sur corde précedente puis :
main courante 3 spits
départ du puits 2 spits ( 1 plaquette/mousqueton et un as avec un dynéma assez longue)
à -2 : 2 spits ( 1 plaquette/mousqueton et un as avec un dynéma assez longue)
- 30 : 1 spit
- 40 : 1 spit
palier , un amarrage nat
-65 : 1 spit
- 80 : 1 spit

 

 

90 / 91 / 92 / 94 / 95 / 96 / 97 / 98 / 03 / 04 / 05 / 06 / 07 / 08 / 09 / 10 / 11 / 12 / 13 / 14 /15